samedi 10 mars 2012, 18:06:10 (UTC+0100)

Adresses IP réservées pour la documentation et les maquettes

Jusqu'à présent, je n'avais pas été très rigoureux sur le choix des adresses IP utilisées dans les documents publiés. J'ai corrigé cette erreur en utilisant les préconisations des RFC dédiées à cette question.

En plus du contexte strict de la documentation, il est aussi possible d'utiliser les adresses privées ou locales qui ne doivent pas être routées sur l'Internet.

Après avoir usé et abusé de la traduction d'adresses IPv4 ces dernières années, le fait d'utiliser des adresses IPv6 publiques routables dans une infrastructure de travaux pratiques semble «bizarre». Heureusement, le filtrage avec ip6tables permet de bloquer les accès depuis l'extérieur du périmètre. Du point de vue rédaction de documentation, on n'utilise que les adresses issues de son propre préfixe et on ne risque pas empiéter sur le plan d'adressage d'autrui.

Si vous êtes à la recherche de préfixes IPv6, la valeur des services tels que SixXS - IPv6 Deployment & Tunnel Broker ou Hurricane Electric Free IPv6 Tunnel Broker est inestimable. Le service SixXS distribue même gratuitement des préfixes /48 ; soit 65536 réseaux en /64. Voilà de quoi monter quelques maquettes d'interconnexion réseau.


Posté par Philippe Latu | permalien | dans : réseau | Read it in english with Google
blog comments powered by Disqus